C’est à Coutances qu’est née la communauté...

C’est à Coutances qu’est née la communauté Réjouis-Toi quand 5 personnes "se sont engagées devant le Seigneur et les uns envers les autres". Très rapidement d’autres personnes de notre diocèse et de plus loin sont venues les rejoindre, personnes de tous âges, états de vie, engagements professionnels et ecclésiaux.
D’abord itinérante, la communauté se retrouvait chaque week-end mensuel dans différents lieux du diocèse pour la prière, l’enseignement , le partage puis elle s’est ancrée à Coutances, dans la maison au 8, bd Alsace Lorraine, quand Mgr Wicquart en 1982 l’a proposée au berger pour accueillir la communauté de vie qui prenait corps. Maison pour laquelle beaucoup ont œuvré car le travail ne manquait pas.
Qui dit maison dit présence... La fraternité de vie s’installe et assure la mission de la prière et de l’accueil.
Dans cette maison se vivent les week-ends mensuels mais aussi des temps de formation en semaine ouverts à tous ( discernement, Parole de Dieu ...)
Dans cette maison, on s’arrête, on partage, on confie, on fête, on prie....
En 1989, les évêques des 12 diocèses de l’Ouest demandent à la communauté d’accueillir l’école de la foi pour jeunes témoins, nouvelle aventure comme service d’Eglise, aventure très riche qui va durer plus de 20 ans.

Aujourd’hui , la maison communautaire a gardé sa mission première de prière et d’accueil grâce à une fraternité de vie de 3 sœurs consacrées qui donne un coeur à la communauté. Cette année, elle s’est élargie en accueillant , notre frère prêtre, Philippe qui partage prière et repas.
Lieu de prière, de nombreuses intentions sont confiées,
Lieu d’accueil individuel ou de groupes pour réflexion ou formation.

Les autre membres de la communauté sont dispersés dans le diocèse et peuvent habiter en plein cœur d’une ville ou le plus petit des villages, mais tous se sentent en communion les uns avec les autres

Quel visage a notre communauté ?
- Si on regarde les cheveux : toutes les teintes : blanc, gris, noir, châtain, blond
- les âges : de 92 ans à 2 ans
- les états de vie : laïcs, consacrées et prêtres, célibataires, mariés, père et mère de famille, grands -parents, veuves, séparées, malades ne pouvant participer aux W-E
- Les engagements professionnels, associatifs et ecclésiaux : monde de l’éducation , de la santé, de l’industrie, de la fonction publique, dans des services d’Eglise... engagement près des migrants, dans des associations caritatives, près des jeunes, catéchèse, liturgie, mouvements...

Tous, nous nous retrouvons chaque mois dans "notre maison" pour nous" poser," pour donner et recevoir :
- Donner dans le partage, et les différents services (tables, enfants, liturgie., l’écriture de cartes aux absents...)
- Recevoir : par les enseignements, le partage avec les frères et les enfants, dans les services, dans la prière et les sacrements.

Les W-E débutent le samedi vers 16h et se terminent le dimanche vers 16h30. Temps d’enseignement, de prière, de partage, de service , d’ateliers parfois structurent nos W-E sans oublier les repas qui sont des moments de fête.

Les enfants partagent certains temps avec les adultes sinon ils ont une proposition adaptée à leur âge,

Les W-E sont ouverts et toute personne qui le désire peut venir , c’est le "VENEZ ET VOYEZ" .

Cette année, 3 journées ouvertes à tous, sont proposées avec les autres journées diocésaines sur le thème de la miséricorde, à la communauté dans la grâce de ce que nous vivons , Tous selon nos capacités , nous nous sommes mis au service de nos frères qui sont venus ou viendront. Pour nous c’est une grâce.

La vie communautaire, c’est vraiment l’œuvre de l’Esprit qui conduit toute chose et qui nous fait vivre en profonde communion les uns avec les autres alors que nous sommes si différents !

Oui, il est bon pour des frères de demeurer ensemble , dans l’unité , la prière, par l’Esprit qui rassemble.